Concours entrée en école d'ingénieur

Pour obtenir un diplôme d’ingénieur, 5 années d’études après le bac sont nécessaires. Mais il est possible d’intégrer une école à différents niveaux : après le bac, après un bac + 1, après une prépa ou un autre bac + 2, après un bac plus 3, ou plus.

Prépa Sup Chartres accompagne les élèves pour qu’ils trouvent la voie qui leur convient le mieux, dans le choix des écoles qui leur conviennent le mieux

Voici une synthèse des différentes possibilités

De nombreuses écoles d’ingénieurs sont accessibles après le bac : en particulier les Insa (instituts nationaux
des sciences appliquées), les ENI (écoles nationales d’ingénieurs), les écoles de la Fésic (Fédération d’écoles
supérieures d’ingénieurs et de cadres).

Un grand nombre de ces écoles mutualisent leurs processus de recrutement sous la forme de concours
communs. Les candidats peuvent ainsi présenter leur candidature à plusieurs établissements et optimiser
leurs chances de réussite.

La première étape consiste à bien se renseigner sur les concours communs des écoles d’ingénieurs. Chaque
concours possède une procédure spécifique : les épreuves varient d’un concours à l’autre et les conditions
d’admission changent en fonction des profils des candidats.

0 %
Environ un quart des étudiants ingénieurs sont recrutés directement après le bac.

 Il faut présenter un dossier solide (bonnes notes, bonnes appréciations, lettre de motivation) et réussir des épreuves écrites et/ou orales.
Si les écoles privilégient les bacheliers généraux ayant suivi des spécialités scientifiques, certaines
accueillent aussi un petit nombre de bacheliers STI2D, STL et STAV. Quelques rares établissements
admettent aussi des bacheliers généraux n’ayant pas suivi uniquement des spécialités scientifiques.

Notez également que :

L’environnement scolaire est également pris en compte, notamment le niveau de la classe et la performance du lycée.

Une partie des écoles d’ingénieurs, notamment les plus réputées, ne sont pas moins sélectives que les classes prépa.

Prepa Sup Chartres prépare les élèves aux concours d’entrée post bac.

Les épreuves écrites sont des QCM ou des exercices, et il est vivement conseillé de s’être bien entrainé. Le niveau des connaissances est élevé, il faut être rapide, la formulation des questions peut être déstabilisante car elle est parfois différente de celle que les lycéens rencontrent lors de leurs évaluations et lors des épreuves du bac.

Nous entrainons nos élèves sur des sujets d’annales. Nous leur apprenons des techniques leur permettant d’augmenter leur rapidité. Les questions sont analysées. Les corrections sont détaillées et expliquées. Et nous organisons bien sûr des concours blancs notés et corrigés.

Les enseignants de Prépa Sup Chartres préparent aussi les élèves aux épreuves orales et aux entretiens. La présentation d’un candidat peut influencer un jury de façon significative. Tenue vestimentaire, posture, ton de la voix, regards sont des éléments qui peuvent compter autant que les connaissances. Une bonne maitrise de l’anglais est aussi primordiale.

Notre accompagnement

Dès la classe de seconde, Prépa Sup Chartres propose des cours de perfectionnement en mathématiques, en physique chimie, en SVT, en français et en anglais. Les élèves sont accompagnés dans le choix de leurs spécialités en fonction de leurs projets, de leurs goûts, de leurs compétencesEn classe de première, Prépa Sup Chartres propose des cours de perfectionnement dans les mêmes disciplines qu’en seconde, ainsi qu’en sciences de l’ingénieur.


En classe de terminale, les élèves suivent aussi des cours de perfectionnement et une préparation intensive aux épreuves des concours. Ils sont accompagnés dans leur inscription ParcourSup. Les cours se font sous forme de suivis hebdomadaires et/ou de stages pendant les vacances. Ils sont collectifs par groupes de 8 élèves maximum. Les suivis hebdomadaires se déroulent le soir après les cours, le mercredi après-midi, et le samedi, à raison de 2h par matière.


Les stages se font pendant les vacances, du lundi au vendredi, à raison de 10 heures par semaine et par matière. Les stages de préparation aux concours durent 30 heures par semaine. 

L’objectif des cours de perfectionnement est d’atteindre un niveau d’excellence afin d’obtenir le meilleur dossier possible pour les inscriptions ParcourSup, de réussir les concours et d’aborder l’enseignement supérieur avec plus de facilités.

Les meilleurs dossiers peuvent être dispensés de passer les concours :
c’est ce que l’on appelle « les grands classés ».

La préparation aux oraux et aux entretiens peut se faire dès la classe de seconde.
C’est un atout majeur pour la préparation à l’épreuve du Grand Oral qui a lieu en fin de classe de terminale.

Attention, les élèves auront à fournir un travail personnel qui s’ajoutera à celui du lycée et ils auront des
évaluations régulières. Ils devront faire preuve de motivation, d’assiduité, d’implication et d’une bonne organisation.

Les atouts de Prépa Sup Chartres sont de proposer aussi un accompagnement à la méthodologie et un véritable accompagnement à l’orientation.

Tarifs

Suivi hebdomadaire ( 64h 1 matière, 2h par semaine
60 ou 100 euros de frais d’inscription annuelle selon la formule
  • 1280€ pour les suivis hebdomadaires

Tarifs

Stage ( 10h pour 1 matière )
60 ou 100 euros de frais d’inscription annuelle selon la formule
  • 150 euros par stage

Tarifs

Préparation aux concours = 30h
60 ou 100 euros de frais d’inscription annuelle selon la formule
  • 500 euros stage de préparation aux concours

Pour les élèves qui suivent des cours hebdomadaires et des stages pendant les vacances, ou qui sont
accompagnés dans plusieurs matières, nous appliquons une réduction de 10% sur les tarifs.

Inscription aux concours d’entrée en école d’ingénieur

L’inscription se déroule sur la plateforme d’orientation Parcoursup. Un concours compte pour un vœu, puis chaque établissement pour un sous-vœu. Les écoles d’ingénieurs sont souvent destinées aux profils scientifiques de la voie générale. Avoir suivi une spécialité en maths et une autre en sciences reste quasi incontournable. L’option mathématiques expertes n’est pas obligatoire, mais conseillée. 

Toutefois, des places sont réservées dans certaines écoles aux bacheliers STI2D, STL et STAV. Le dossier des candidats est étudié.  Une pré-sélection est mise en place : les meilleurs candidats déclarés comme “grands classés” sont dispensés des épreuves écrites. Les autres candidats sont ensuite classés en fonction de la note du dossier et de la note obtenue lors des épreuves écrites et/ou orales s’il y en a. Ils sont également convoqués à un entretien de motivation.

Notez également que :

Les notes du lycée jouent un rôle prépondérant : celles des bulletins de première et de terminale, surtout en maths et dans les matières scientifiques, mais aussi celles du bac (français, contrôle continu, spécialités).

Les appréciations des professeurs comptent beaucoup : un avis défavorable peut faire descendre un candidat loin dans le classement.

Les écrits des concours:

Seuls les concours Avenir et Geipi Polytech et Puissance Alpha ont conservé des épreuves écrites. Il s'agit dans les d'une épreuve de mathématiques, d'une autre épreuve scientifique au choix et d’une épreuve d’anglais ou de connaissance verbale et linguistique. Le concours Geipi Polytech laisse le choix parmi physique-chimie, sciences de l'ingénieur, numérique et sciences informatiques, SVT et biologie-écologie. Le concours Avenir propose en plus une épreuve d'anglais. Les écrits se basent sur les programmes de terminale et de première.

Les entretiens

Il s'agit d'oraux de motivation. On attend que les candidats parlent d’eux, de leur intérêt pour le domaine visé et qu’ils soient capables de présenter un projet professionnel cohérent. Il est conseillé de mettre en valeur ses expériences associatives ou sportives, qui témoignent d’une capacité à s’investir, à travailler en équipe. Il faut montrer qu’on est bien renseigné sur l'école et le contenu de la formation.

Les différents concours

La quasi-totalité des écoles d’ingénieurs, notamment les plus cotées, recrutent une part de leurs étudiants
parmi les candidats de prépas scientifiques. 37 % des étudiants ingénieurs sont issus de prépas scientifiques (voir notre page dédiée).

Il est possible d’étudier en école d’ingénieurs sans passer par les classes préparatoires ni s’engager dans une
école post-bac. Sélectionné l’année du bac, l’étudiant suit 2 années de CPC (cycle préparatoire commun) puis
intègre l’une des écoles partenaires en fonction de ses vœux et de son classement au contrôle continu. Près
de 100 écoles d’ingénieurs recrutent une petite partie de leurs élèves de cette manière.

Voir notre page Préparation aux CPGE

La majorité des écoles post-bac admettent des étudiants ayant validé un bac + 1 scientifique en rapport avec
le programme d’une formation d’ingénieur : sortants de 1re année de prépas, de PASS, de licence
scientifique. L’admission s’effectue sur dossier et/ou épreuves, et entretien. Des mises à niveau sont parfois
proposées.

Parmi les écoles qui sélectionnent des bac + 1, certaines leur font commencer la scolarité en 1re année,
d’autres leur permettent d’entrer directement en 2e année. Quelques-unes proposent des semestres passerelles
pour faire la 1re année en 6 mois.

De plus en plus d’écoles recrutent (généralement sur dossier) une partie de leurs étudiants parmi ceux ayant
déjà validé un premier cursus. Certaines admettent près de la moitié de leur effectif par ce biais ; d’autres ne
réservent que quelques places, voire aucune, à ces profils.

20 % des admis en écoles d’ingénieurs sont ainsi titulaires d’un DUT (BUT depuis la rentrée 2021) ou d’un
BTS, et 8 % d’une 2e ou d’une 3e année de licence validée, parfois d’une 1re année de master.

La 1re année du cycle ingénieur est ouverte aux titulaires d’un bac + 2 (BTS, DUT, L2 ou L3) ; la 2e année,
à ceux ayant validé un master (M1 au minimum).

Des classes prépa ATS (adaptation technicien supérieur) peuvent donner, à l’issue d’1 an de préparation
ciblée, de meilleures chances de réussite aux concours d’entrée en écoles aux titulaires d’un DUT, d’un BTS
ou d’un BTSA.

11 écoles d’ingénieurs organisent des concours post-bac ou en admission parallèle aux étudiants qui
souhaitent préparer un bachelor. 17 bachelors en sciences et en ingénierie ont désormais le grade de licence,
c’est-à-dire une reconnaissance officielle (obtention en janvier 2021)

La plupart des formations bachelor sont accessibles via la plateforme d’orientation Parcoursup. Quelques
écoles d’ingénieurs se regroupent autour d’un concours post-bac, comme Puissance Alpha bachelor ou
Avenir Bachelors. Les programmes délivrant le grade de licence en font mention sur leur fiche Parcoursup.
D’autres possèdent leur propre système d’admission en dehors de la plateforme.

Le niveau requis à l’entrée du cursus est moins exigeant que celui d’une classe préparatoire. Il est
néanmoins recommandé de présenter un bon dossier. Les bachelors en sciences et ingénierie peuvent
s’adresser à différents types de bacheliers (généraux, technologiques, professionnels).

Un bachelor s’intègre après un bac, un bac+1, un bac +2, ou un bac +3. C’est une formation qui accorde une
grande importance à la pratique et à la professionnalisation. Elle s’adresse à des jeunes qui ont une grande
appétence pour la technologie et privilégient le concret comme mode d’apprentissage

Le bachelor est un cursus post-bac de trois années d’études. Après l’obtention d’un bachelor, il est
possible de continuer dans la même école ou dans une autre pour obtenir un diplôme d’ingénieur, ou encore
de poursuivre en master

Retour haut de page