Classes préparatoires(CPGE)

Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) sont des filières sélectives et exigeantes. Elles sélectionnent sur dossier les lycéens en classes de terminale et préparent les étudiants aux concours d’admission à certaines grandes écoles L’entrée en CPGE étant très sélective, elle nécessite un solide dossier scolaire et il est important de bien choisir ses spécialités et ses options au lycée. Les candidatures se font via Parcoursup. Sont examinées les notes de 1re et de terminale, les appréciations des professeurs et l’établissement d’origine. Les CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) préparent aux concours d’entrée en écoles de commerce, en écoles d’ingénieurs, en écoles vétérinaires, en écoles militaires, en ENS (écoles normales supérieures), à l’École des chartes. Elles sont réparties en 3 filières : prépas littéraires, prépas économiques et prépas scientifiques. Il existe aussi des classes préparatoires aux écoles supérieures d’art Prépa Sup Chartres prépare les élèves à l’entrée en CPGE scientifiques dès la classe de seconde. Les classes préparatoires aux grandes écoles accueillent majoritairement des bacheliers généraux, mais certaines sont réservées aux bacheliers technologiques. Il existe également des CPGE en 1 an réservées aux titulaires d’un bac plus 2. Et certaines écoles accueillent sans concours des élèves ayant suivi un CPC (cycle préparatoire commun).

L’emploi du temps est chargé et les classes préparatoires aux grandes écoles demandent beaucoup de travail. Il y a
une trentaine d’heures d’enseignement par semaine, auxquelles s’ajoutent les évaluations (devoirs sur table et
colles, qui sont des simulations aux oraux des concours) et un travail personnel conséquent.
L’emploi du temps est partagé entre cours, TD (travaux dirigés) et, pour les prépas scientifiques, TP (travaux pratiques) et TIPE (travaux d’initiative personnelle encadrés).
Pour tenir le rythme et supporter la pression, il faut savoir s’organiser et adopter des méthodes de travail rigoureuses qui serviront pour la suite des études, mais aussi dans la vie active. Elles sont conseillées aux élèves réguliers et travailleurs.

Diplôme

Les prépas ne débouchent pas sur un titre, mais donnent droit à des crédits. Inscrites dans le système LMD, les prépas valident des ECTS (120 au maximum à l’issue des 2 ans) qui permettent d’obtenir des équivalences pour la poursuite d'études à l'université en cas d’échec aux concours. Une attestation descriptive du parcours de l’élève est délivrée.

Déroulement des études

Les classes prépa s’intègrent dans le cadre du lycée. Elles se déroulent en 2 ans Le passage en 2e année est soumis au contrôle continu et à l’avis des professeurs. Le redoublement de la 1re année n’est pas autorisé, sauf cas particulier (problème de santé, notamment). Il est possible (et fréquent en prépa scientifique) de refaire une 2de année, pour obtenir une meilleure école ou une école correspondant davantage à son projet

Quels sont les concours post-prépa scientifiques

Chaque prépa donne accès à un certain nombre de concours et se voit attribuer un nombre de places dans les
écoles en fonction du profil de ses étudiants.
Les principaux concours sont : le concours Avenir Prépas, le concours G2E, le concours FESIC Prépa, le concours CPGE
(EPITA / IPSA / ESME), le concours Puissance Alpha CPGE, le concours Mines-Ponts, le concours Mines-Telecom, le
concours Centrale Supélec, le concours agro-véto (voie A), le concours GEIDIC, le concours commun INP, le concours
commun Banque PT, le concours X-ESPCI-ENS, le concours e3a-Polytech

Que faire si vous échouez aux concours ?

Vous avez la possibilité de redoubler votre 2e année de prépa pour repasser les concours. Mais vous pouvez tout aussi bien vous réorienter vers d’autres filières d’études comme l’université, et ce directement en L3 (dernière année de licence), puisque vous aurez acquis 120 crédits ECTS. Certaines écoles spécialisées peuvent aussi vous accepter directement en 3ème année, par exemple en dernière année de Bachelor. En revanche, les débouchés professionnels restent limités du fait de l’aspect trop théorique et peu professionnalisant de la formation en prépa.

Dès la classe de seconde, Prépa Sup Chartres propose des cours de perfectionnement en mathématiques, en physique chimie, en SVT/biologie, en français et en anglais. Les élèves sont accompagnés dans le choix de leurs spécialités en fonction de leurs projets, de leurs goûts, de leurs compétences.


En classe de première, Prépa Sup Chartres propose des cours de perfectionnement dans les mêmes disciplines qu’en seconde. 

En classe de terminale, les élèves suivent aussi des cours de perfectionnement et ils sont accompagnés dans leur inscription ParcourSup. 

Les cours se font sous forme de suivis hebdomadaires et/ou de stages pendant les vacances. Ils sont collectifs par groupes de 8 élèves maximum. Les suivis hebdomadaires se déroulent le soir après les cours, le mercredi après-midi, et le samedi, à raison de 2h par matière. Les stages se font pendant les vacances, du lundi au vendredi, à raison de 10 heures par semaine et par matière.

L’objectif des cours de perfectionnement est d’atteindre un niveau d’excellence afin d’obtenir le meilleur dossier possible pour les inscriptions ParcourSup, et d’aborder l’enseignement supérieur avec plus de facilités.

Les atouts de Prépa Sup Chartres sont de proposer aussi un accompagnement à la méthodologie et un véritable accompagnement à l’orientation.

Attention, les élèves auront à fournir un travail personnel qui s’ajoutera à celui de la première et ils auront des évaluations régulières. Ils devront faire preuve de motivation, d’assiduité, d’implication et d’une bonne organisation.

Nos Tarifs :

Suivi hebdomadaire ( 2h par matière) ou stages pendant les vacances (10 à 30 heures par semaine selon le nombre de matières)
64h 1 matière 2h/semaine = 1280€
1 stage de 10h 1 matière 150€

60 ou 100 euros de frais d’inscription annuelle selon la formule
  • Pour les élèves qui suivent des cours hebdomadaires et des stages pendant les vacances, ou qui sont accompagnés dans plusieurs matières, nous appliquons une réduction de 10% sur les tarifs.

Les prépas ATS (adaptation technicien supérieur) préparent en 1 an les titulaires de certains BTS scientifiques, de
BTSA ou d’un BUT à intégrer une école d’ingénieurs ou une école vétérinaire. Ils peuvent ensuite présenter certains
concours ou être recruter dans certaines écoles sur dossiers et/ou épreuves.
Les prépas ATS comportent un volet scientifique et technique, du français et une langue vivante pour préparer au
niveau attendu en école.
Prépa ATS biologie, Prépa ATS ingénierie industrielle, Prépa ATS génie civil, Prépa ATS métiers de la
chimie, Prépa ATS métiers de l’horticulture et du paysage

Il est possible d’étudier en école d’ingénieurs sans passer par les classes préparatoires ni s’engager dans une
école post-bac. Sélectionné l’année du bac, l’étudiant suit 2 années de CPC (cycle préparatoire commun) puis
intègre l’une des écoles partenaires en fonction de ses vœux et de son classement au contrôle continu. Près
de 100 écoles d’ingénieurs recrutent une petite partie de leurs élèves de cette manière.
Les cycles préparatoires communs accueillent des bacheliers généraux ayant suivi des spécialités
scientifiques et, pour certains cycles, des bacheliers STI2D et éventuellement STL. Les candidats sont
sélectionnés sur dossier (notes de 1re et de terminale, notes aux épreuves anticipées du bac, lettre de
motivation) et/ou épreuves, et entretien. L’admission est ensuite confirmée par l’obtention du bac.

L'entrée en CPC signifiant une admission quasi assurée en écoles d'ingénieurs, les candidats sont nombreux et la sélection à l'entrée sévère. Les profils retenus sont des bons élèves qui auraient pu postuler en classes prépa, mais qui ont opté pour une formule moins stressante grâce à l'absence de concours post-prépa.

Les élèves de cycles préparatoires étudient généralement dans de petites promotions, à l'université dans un cursus dédié ou dans l'une des écoles membres du cycle.

Les enseignements sont proches de ceux des prépas intégrées des écoles post-bac et des classes prépa car les élèves issus de ces différents cursus se retrouveront ensuite dans une même promotion en cycle ingénieur et suivront les mêmes cours. Il faut prévoir un rythme soutenu.

Au cours des 2 années, les étudiants sont évalués régulièrement. Leur affectation dans l'une des écoles partenaires dépend du choix qu'ils formulent et de leur classement au sein de la promotion. Globalement, ils obtiennent leur premier ou leur deuxième vœu.

Le redoublement étant le plus souvent impossible au cours de chacune des 2 années, des conventions signées
avec les universités permettent d’obtenir des équivalences et de rejoindre un cursus universitaire sans perdre de temps.

Les principaux cycles préparatoires communs sont les suivants :

CPP - la prépa des INP : pour les bacs généraux. 33 écoles accessibles

CPI chimie Gay-Lussac : bacs généraux et STL. 20 écoles de chimie et génie chimique

PeiP : bacs généraux, STI2D et STL. 15 écoles du réseau Polytech

Retour haut de page